Les métiers de l’esthétique : les perspectives d’avenir

Les métiers de l'esthétique

Publié le : 04 juillet 20226 mins de lecture

Les nombreux métiers en rapport avec la beauté attirent les jeunes au sortir de l’école mais aussi les adultes qui souhaitent changer de métier et sont séduits par une reconversion en esthétique. Zoom sur un secteur qui passionne, recrute et forme, même à distance, avec un CAP esthétique.

Esthéticienne, le métier le plus couramment exercé

Après une formation esthétique comme celle proposée par youschool.fr, bon nombre de personnes titulaires d’un CAP esthétique se tournent vers le métier d’esthéticienne. C’est certainement la profession de beauté la plus connue. Les prestations concernées par ce métier portent sur une palette étendue de services qui vont de l’épilation, aux soins du corps et du visage, manucure, massage, maquillage sans oublier le conseil et la vente de produits de beauté.

Le métier s’exerce selon le cas en institut de beauté, dans un centre de bien-être ou à son compte lorsque l’esthéticienne choisit de travailler en tant qu’indépendante. Elle peut ainsi pratiquer à domicile. À noter également que certains salons de coiffure proposent en parallèle des services d’esthétique, principalement de la manucure.

Il est important de rappeler que l’activité d’un institut de beauté touche au corps humain. Il s’agit donc d’une profession technique très encadrée au regard des nouvelles prestations possibles avec certains appareils à visée esthétique. Pour pratiquer certains soins, des diplômes via des formations complémentaires, non visées par le CAP esthétique cosmétique, sont nécessaires.

Maquilleur(se) professionnel(le), un métier clé dans le monde du spectacle

Aussi dénommé make-up artist, le maquilleur professionnel assure des missions diverses et variées qui vont de la mise en beauté à la transformation de personnage avec création de nouveau look. C’est un(e) véritable technicien(ne) du maquillage, formé(e) pour travailler sur un tournage de télévision ou de cinéma, un spectacle ou un shooting photo.

En véritable artiste du make-up, la personne en charge du maquillage peut corriger, sublimer, enlaidir, vieillir un visage et faire ressortir toutes les émotions d’un être humain par la seule magie du maquillage et la pose de prothèses spécifiques.

Un CAP esthétique cosmétique permet de devenir maquilleur(se) artistique. Cette formation apprend à maîtriser les principes fondamentaux du maquillage professionnel ainsi que l’ensemble des gestes et techniques du make-up artist.

Prothésiste ongulaire : une experte dans la beauté des mains

Le métier de prothésiste ongulaire a le vent en poupe. Il est devenu très tendance grâce à la popularité grandissante du nail art. Une reconversion en esthétique offre l’opportunité d’exercer ce métier à la mode spécialisé dans la pose de faux ongles par l’usage de diverses techniques en gel ou en résine. Devenir styliste ongulaire requiert donc une véritable expertise au regard des différentes techniques. C’est aussi un métier de conseil pour l’entretien des mains et de la manucure. Un CAP en esthétique suffit pour devenir prothésiste ongulaire mais il est vrai qu’une formation complémentaire, à visée artistique, s’avère toujours utile et même appréciée par les recruteurs.

Vous pouvez exercer cette profession notamment dans le cadre d’une reconversion après avoir suivi une formation CAP esthétique pour adulte. Vous pratiquerez ensuite votre art dans un bar à ongles, un centre de manucure, un salon de coiffure ou un spa parmi ceux, de plus en plus nombreux à proposer ce genre de prestations.

Conseillère beauté en parfumerie et cosmétique

La conseillère en beauté est une professionnelle spécialisée dans les produits de beauté, les produits cosmétiques et esthétiques (parfums, maquillages, produits de soins et de beauté pour le visage et le corps…).

Elle accueille et prodigue les meilleurs conseils à ses clientes en fonction de leur âge et de leur type de peau afin de leur vendre le produit correspondant exactement à leurs attentes. Le but consiste bien entendu à fidéliser la clientèle.

Ne devient pas vendeuse en parfumerie et cosmétique qui veut. Le métier nécessite de suivre une formation esthétique car il ne se limite pas aux seuls conseils et vente de produits. Lors d’une formation en CAP vous apprendrez aussi à gérer une surface de vente, à vous assurer du réapprovisionnement en temps et en heure des produits manquants en rayon. La mise en valeur des produits est un autre aspect du métier, déterminant pour inciter à la vente. Savoir réaliser l’inventaire des stocks ou passer des commandes aux fournisseurs représentent aussi d’autres aspects du métiers que pourront exercer des vendeuses expérimentées en charge de certaines responsabilités.

La vendeuse en parfumerie et cosmétique travaille au sein d’un commerce et d’enseignes spécialisées. Il existe ainsi de nombreux débouchés et opportunités d’emplois en parfumeries ou enseignes spécialisés. Tout cela bien sûr avec une formation CAP esthétique à distance !

Plan du site